Les bienfaits de la vivencia et du cours hebdomadaire

La Biodanza n’a de sens véritable qu’envisagée comme processus de transformation.

Ses effets bénéfiques ne s’intègrent de façon durable dans une pratique régulière, au sein d’un groupe stable – de préférence hebdomadaire – lequel constitue l’espace de confiance et d’accueil, la matrice de sécurité nécessaire où chacun peut croître, se découvrir, se sentir vivant et en lien avec la Vie. Un niveau d’engagement est donc souhaitable pour participer le plus régulièrement possible.

Sa méthode de base est d'induire des "vivencias" : des expériences de vie intense qui stimulent l'expression saine des instincts et des qualités humaines.  Le but est de favoriser l'expression totale et intégrée de notre humanité.

Pour ressentir les bienfaits de la Biodanza, il est donc recommandé de la pratiquer régulièrement - au moins 10 séances consécutives.

Afin de choisir son groupe, on peut se baser sur la qualité du contact avec le facilitateur, la qualité du contact avec le groupe ainsi que des critères plus physiques tels que le lieu, le jour et l’heure.

La séance dure environ deux heures.

Elle débute par un temps de partage verbal dit de parole émue ou de parole viventielle, au cours duquel les participants sont invités, s’ils le souhaitent, à partager leur ressenti en lien avec la pratique de la Biodanza et de son impact dans leur vie. Cette parole laisse la place aux ressentis et aux émotions, pas à l’analyse.

Un second temps laisse la place à quelques préceptes théoriques de la Biodanza en lien avec le thème de la séance.

Les danses et exercices ne sont pas obligatoires mais il n’est pas possible de venir en simple spectateur. Pour savoir de quoi il retourne, il est demandé à chacun d’entrer dans l’expérience.

Pour que chacun se sente en sécurité, condition nécessaire pour s’ouvrir à soi et aux autres, le facilitateur est garant du cadre.

Ainsi, les participants sont encouragés à ne pas avoir recours à la communication verbale pendant la séance, à se respecter eux-mêmes et à respecter les autres.

Se respecter soi-même veut dire être à l’écoute de ce que je ressens et de ce dont j'ai envie. C’est pourquoi aucune danse ni exercice n’est obligatoire. Un exercice est une invitation, mais vous pouvez choisir de ne pas le faire. Si une danse ne vous convient pas, il vous est proposé de vous mettre de côté en attendant la danse suivante, sans jugement ni sur soi ni sur l’exercice, mais en restant connecté avec votre ressenti - susceptible, par ailleurs, de vous apprendre des choses sur vous.

Dans le même esprit, il est demandé aux participants de ne pas sortir de la salle pendant la séance (sauf en cas d’urgence), pour ne pas perturber la vivencia des autres et l’énergie du groupe.

potentiels de vie               +33 (0)6 75 33 48 83                 potentielsdevie@gmail.com

5, rue Antoine Chollier - 38170 Seyssinet-Pariset              direction de publication : Valérie Forte-Krief

© 2020 par potentiels de vie. Créé avec Wix.com